Article Revue Française de Comptabilité – « Data analytics » et FEC : des outils au service de l’audit

Article Revue Française de Comptabilité – « Data analytics » et FEC : des outils au service de l’audit

Pourquoi un article dans la Revue Française de Comptabilité ?Le cabinet BMS fait partie du groupe de travail « Audit Informatique : Tous concernés » créé par la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes de Paris et dans ce cadre, participe à l’ensemble des travaux de recherche et de sensibilisation auprès des confrères CAC pour accompagner la transformation numérique du métier d’auditeur.

Le FEC c’est quoi ?Le fichier des écritures comptables ou FEC est un fichier normé demandé par l’administration fiscale en cas de vérification de comptabilité adressé à compter du 1er janvier 2014. L’article A47-A1 du Livre des procédures fiscales reprend l’ensemble des normes à respecter pour ce fichier qui se présente généralement sous un format txt.Que contient-t-il ?Le FEC contient l’ensemble des écritures comptabilisées sur un exercice. Les informations demandées sont réparties sur 18 colonnes permettant à l’administration fiscale de réaliser tous types de vérifications (qualité de la comptabilité, comptabilisation des factures de ventes, contrôle de la TVA, l’IS, les délais de paiement, etc.).Pourquoi s’y intéresser ?On s’intéresse au FEC car il est une source d’information très riche sur le fonctionnement de l’entreprise. Il permet donc, bien entendu, de préparer un contrôle fiscal mais surtout d’améliorer les processus internes, de sécuriser le contrôle interne et d’avoir un meilleur pilotage de son activité avec une lecture des données directement issues de la comptabilité.

Le lien vers l’article : http://revuefrancaisedecomptabilite.fr/data-analytics-et-fec-des-outils-au-service-de-laudit/

Vous avez besoin d’aide pour analyser votre FEC ? BMS peut vous accompagner

A propos de l'auteur

Mathieu Barret

Mathieu Barret

Associé fondateur / Spécialisé en mission d'audit informatique / Conduite du changement

Related posts

Registre des bénéficiaires effectifs : Evitez la prison

Qu’est-ce que c’est ? L’article 139 de la loi n°2016-1691, dite « Loi Sapin II », du 9 décembre 2016 prévoit de nouvelles obligations pour les sociétés. Ainsi, depuis le 01/08/2017, toute demande d’immatriculation de société doit être suivi dans les 15 jours du dépôt d’un registre des bénéficiaires...

Read More