Registre des bénéficiaires effectifs : Evitez la prison

Registre des bénéficiaires effectifs : Evitez la prison

Qu’est-ce que c’est ?

 

L’article 139 de la loi n°2016-1691, dite « Loi Sapin II », du 9 décembre 2016 prévoit de nouvelles obligations pour les sociétés. Ainsi, depuis le 01/08/2017, toute demande d’immatriculation de société doit être suivi dans les 15 jours du dépôt d’un registre des bénéficiaires effectifs des personnes morales. L’objectif, dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent, est d’identifier les bénéficiaires effectifs des entités concernées.

Un bénéficiaire effectif de société est une personne physique détenant directement ou indirectement plus de 25% du capital d’une société.

Qu’elles entreprises sont concernées ?

 

  • Les sociétés commerciales (SARL, SAS, SA, SASU, SCI…),
  • les sociétés civiles SCI,
  • les G.I.E,
  • les associations immatriculées au RCS.

Combien de temps pour se mettre en règle ?

 

  • Pour les sociétés immatriculées depuis le 01/08/2017

Il est déjà trop tard. Le dépôt du document doit être effectué auprès du greffe du tribunal de commerce dans les 15 jours suivants la remise du récépissé de dépôt de dossier de création d’entreprise.

  • Pour les sociétés immatriculées avant le 01/08/2017

Pas de panique, vous avez jusqu’au 1er avril 2018 pour vous mettre en conformité en effectuant le dépôt du document auprès du greffe du tribunal de commerce.

Quelles sont les sanctions ?

 

L’absence de dépôt ou le dépôt d’un document incomplet peuvent entrainer :

  • Une peine allant jusqu’à 6 mois d’emprisonnement
  • 7 500€ d’amende

Combien coûte le document ?

 

  • Pour les entreprises nouvellement immatriculées : 24,71€
  • Pour les entreprises immatriculées avant le 01/08/2017 : 54,32€

 

Si vous préférez l’avis d’un expert, le cabinet BMS peut vous accompagner dans cette démarche en réalisant pour vous les démarches de préparation et de dépôt du registre auprès du greffe. Nous proposons un forfait d’accompagnement à 150€ HT hors frais de dépôt.

 

Un doute, une question ? Better call BMS

A propos de l'auteur

Mathieu Barret

Mathieu Barret

Associé fondateur / Spécialisé en mission d'audit informatique / Conduite du changement

Related posts

Article Revue Française de Comptabilité – « Data analytics » et FEC : des outils au service de l’audit

Pourquoi un article dans la Revue Française de Comptabilité ?Le cabinet BMS fait partie du groupe de travail « Audit Informatique : Tous concernés » créé par la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes de Paris et dans ce cadre, participe à l’ensemble des travaux de recherche et de sensibilisation auprès...

Read More

La facture électronique

Qu’est ce que la facturation électronique ? Pour qu’une facture soit considérée comme une facture électronique, elle doit être non seulement émise, mais aussi reçue sous format électronique (courrier électronique ou transmission d’un lien sécurisé sur un portail internet), ce qui implique que les systèmes de l’émetteur (fournisseur) et du...

Read More